Actualités de Revel

Implantation en France

L’Aedes albopictus, appelé moustique ” tigre ” de par sa silhouette noire et ses rayures blanches, s’est installé en France depuis 2014 et ne cesse de gagner du terrain :

L’Entente Interdépartementale de Démoustication (EID – Méditerranée) est la structure habilitée à traiter les foyers de reproduction des moustiques, surtout dans les espaces naturels.

Cycle de vie

Il correspond à l’ensemble des phases de développement et illustre la succession des générations de moustiques. Le cycle de vie d’un moustique dure en moyenne 9 jours.

Le moustique tigre pond exclusivement à proximité des eaux stagnantes. Au contact de l’eau, ses œufs éclosent et donnent immédiatement naissance à des larves qui se transforment à leur tour en moustiques au bout de 5 à 6 jours. Seul le moustique femelle pique et a besoin de sang pour pondre. Le moustique tigre s’établit donc généralement dans les environs immédiats d’un habitat humain où il trouve en abondance ce dont il a besoin pour vivre.

Cycle de vie du moustique

Se protéger des piqûres

  • Appliquer des produits anti-moustiques sur la peau en demandant conseil à un médecin ou un pharmacien
  • Porter des vêtements couvrants et amples
  • Installer des moustiquaires
  • Tenir vos intérieurs frais : les moustiques fuient la fraîcheur
  • Installer des ventilateurs au sol : le flux d’air générer par un ventilateur contrarie fortement le vol des moustiques et les empêchent de facilement repérer leurs proies.

Moustique tigre

Les bons gestes pour agir

Les produits anti-moustiques (insecticides et répulsifs) ne permettent pas d’éliminer durablement les moustiques.

En zone urbaine, les moustiques profitent des petits volumes d’eaux stagnantes. Il est donc important de se mobiliser et d’effectuer les bons gestes en les privant d’eau pour contenir leur invasion :

  • Entretenir : implantez des poissons dans vos bassins, surveillez le pH de votre piscine ou encore ajoutez du sable dans les coupelles et vases.
  • Curer pour faciliter les écoulements d’eaux les siphons d’éviers, bandes d’évacuation d’eau, rigoles gouttières et chéneaux.
  • Couvrir de façon hermétique ou à l’aide d’un voilage moustiquaire fin tous les réceptacles pluviaux et fûts divers.
  • Ranger à l’abri des irrigations ou de la pluie les seaux, arrosoirs, brouettes, jouets et objets qui traînent dans vos jardins.
  • Jeter conserves, encombrants et déchets de chantier (privilégiez le recyclage !)
  • Vider 1 fois par semaine tous les réceptacles restants pour éviter les eaux stagnantes.

Il est également possible d’agir en installant des nichoirs à prédateurs comme les chauve-souris et les insectes insectivores…

Risque sanitaire

Les moustiques tigres présents en France peuvent être exposés aux virus de la dengue, du chikungunya ou encore zika. Lorsque des voyageurs, de retour de pays tropicaux où ces maladies sont présentes (en Asie, Afrique et Amérique notamment) reviennent infectés et se font piquer par des moustiques tigres sains, ces derniers peuvent à leur tour transmettre le virus à la prochaine victime de leur piqûre.

Voyageurs, soyez particulièrement vigilants et consultez un médecin en cas de fièvre brutale ou modérée, de douleurs articulaires ou de courbatures et/ou d’éruptions cutanées (pour le zika).