Actualités de Revel

Qu’est ce que le radon ?

Le radon est un gaz d’origine naturelle. Inodore, incolore et inerte, il est présent partout dans les sols mais plus fortement dans les sous-sols granitiques et volcaniques. Il est issu de la désintégration de l’uranium et du radium présents dans la croûte terrestre et s’accumule dans les espaces clos notamment les bâtiments.

Depuis 1987, il a été reconnu cancérigène pour l’homme et est le second facteur de risque du cancer du poumon, après  l’amiante. Le nombre annuel de décès lui étant attribué est estimé à 3 000 par an.

Le dépistage de ce polluant intérieur est d’autant plus important que le risque radon peut augmenter avec la rénovation thermique des bâtiments, si celle-ci ne tient pas compte du renouvellement d’air.

Comme beaucoup d’autres communes, jusqu’alors non classées à risque, la commune de Revel est classée en catégorie 3. La zone 3 étant la plus exposée au risque.

Comment mesurer le radon ?

La société SOLIHA est mandatée par l’Agence Régionale de Santé Occitanie pour installer des kits de mesure gratuitement dans les habitations.

Si vous êtes résidents à l’année sur Revel et que vous souhaitez mesurer le taux de radon dans votre logement, vous pouvez prendre rdv auprès de Julie DELTIL :

Après le rdv, la procédure est simple : pose d’un petit capteur dans la pièce principale situé au rez-de-chaussée (les capteurs ne doivent pas être placés plus haut qu’un premier étage). Les kits doivent être posés durant le mois de janvier. Le rendez-vous ne prend pas plus de 5-10 minutes.

Deux mois après, vous devez renvoyer le kit à l’ARS dans une enveloppe pré-timbrée. Après analyse, l’ARS vous envoie un courrier pour vous indiquer les résultats.

Les consignes de sécurité

1ère étape

Mesurer l’activité du radon à l’aide d’un dosimètre pendant au moins deux mois et durant la période de chauffage.

 

2ème étape

Si la concentration est supérieure à 300 Becquerels (Bq)/m3, certains gestes permettent de réduire votre exposition:

  • améliorant l’étanchéité entre le sol et le bâtiment,
  • améliorant la ventilation du bâtiment afin d’assurer un balayage d’air efficace et diluer la présence du radon,
  • améliorant le système de chauffage si celui-ci favorise le transfert du radon vers la partie occupée du bâtiment.

Si la concentration est supérieure à 1 000 Becquerels (Bq)/m3, contactez un professionnel du bâtiment.

 

3ème étape

Réaliser de nouvelles mesures pour contrôler.

La loi impose que dans les communes situées en catégorie 3, certains lieux de travail procèdent à des dépistages avant le 1er juillet 2020, avec obligation de mettre en œuvre des solutions techniques de réduction de la concentration du gaz.