Bouger, sortir

LecCanal du Midi
Le canal du Midi

Le lac de Saint-Ferréol

Le bassin de Saint-Ferréol, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, fut pendant plus de 200 ans le plus grand barrage d’Europe. Bâti par Pierre-Paul Riquet en 1667, le lac de 67 hectares à la particularité d’être sur 3 départements et 4 communes : Revel et Vaudreuille (Haute-Garonne), Sorèze (Tarn) et Les Brunels (Aude).

Véritable « mer à la montagne » le bassin et son périmètre boisé offrent de nombreuses activités : randonnées, baignade surveillée l’été, pêche, base de loisirs, activités nautiques, aire de pique-nique, farniente… Le tour du lac (4,5 km) vous permettra de faire une agréable promenade en famille à l’ombre des pins. A l’extrémité de la digue, vous pourrez également vous diriger vers la gerbe d’eau et les cascades aménagées pour vous rafraichir.

Le lac de Saint-Ferréol
Le lac de Saint-Ferréol

Découvrir l’œuvre de Riquet

Gerbe - Saint-Ferréol
Gerbe – Saint-Ferréol

Afin de découvrir l’ensemble l’œuvre de Pierre-Paul Riquet, l’ancienne « Maison de l’ingénieur » abrite le Réservoir.

Cet espace muséographique vous fera découvrir la fabuleuse aventure du Canal du Midi.

Une visite insolite vous permet de vous rendre au cœur du barrage et d’atteindre le système de régulation et ses vannes installées en 1829.

Les rigoles de Riquet

Le réseau imaginé par Riquet passe également par la plaine du Lauragais. Il va profiter d’un captage du Sor datant du XIVe siècle et le prolonger jusqu’au seuil de Naurouze.

Appelé la Rigole de la Plaine, ce cours d’eau serpente à travers le Lauragais. Il permet de rejoindre le canal du Midi, depuis Saint-Ferréol et jusqu’à Castelnaudary, sous une voûte de verdure.

Son chemin de halage, ponctué de transats, jeux pour enfants et modules sportifs, est le lieu rêvé pour une promenade à pied ou à vélo grâce à sa piste cyclable de 14 km.

Il est également emprunté par de nombreux pèlerins qui suivent le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle sur le GR 653.

Marcher sur la Lune, ça vous dit ?

Tous les 10 ans, le lac de Saint-Ferréol est vidé pour travaux et inspection. Lorsque l’eau se retire, un paysage lunaire est alors dévoilé et on peut se rendre compte de l’immensité de cet ouvrage. A proximité de la digue, la pyramide se dévoile : elle servait à mesurer le niveau d’eau du barrage. Rendez-vous en 2026 pour la prochaine vidange !